Qui suis-je ?
Découvrez mon côté face !

Alors derrière l’écran il y a Laurence, enfin moi, parce que je n’ai pas l’intention de parler de moi à la troisième personne du singulier.

Un peu comme une médaille, j’ai deux faces.

Côté pile : une face lisse, convenue, attendue. Je suis formatrice facilitatrice freelance en entreprise. Une activité que je mène certes avec beaucoup de cœur mais trop souvent sans âme.
Agiliteam – c’est le nom de mon côté pile – vise à rendre les équipes plus agiles, à travailler l’intelligence collective et la créativité.
Et ce sont des aspirations qui me nourrissent : relier les hommes et les femmes et les ouvrir à leur intuition. Ça c’est pour le côté pile.

Pour le côté face, l’histoire est un peu plus longue, moins lisse aussi.

Je vais vous épargner une longue lecture (encore que si vous le désirez, vous pourrez lire l’histoire ici) et être brève.

Vous connaissez tous la fameuse crise de la quarantaine. Commençons par les clichés : des changements de vie radicaux et surprenants, des hommes ou femmes qui quittent leur conjoint et enfants pour aller faire la fiesta à Copacabana, des quadras qui se sentent appelés par une urgence vitale qui leur crie « hé c’est maintenant ou jamais … t’attends quoi ? ».

Et si je vous disais que je suis en pleine crise de la quarantaine ! Youhou, à moi la vida loca sur une plage de sable chaud… ok trève de plaisanterie.

La crise que je traverse ne me pousse pas à vivre une vie à l’opposé de celle que je mène maintenant. Non, mon urgence vitale à moi, c’est de vivre de manière authentique, être vraie avec moi et les autres ici et maintenant.

Pas de faux semblants, je ne suis pas un modèle de bienveillance, d’amour inconditionnel. Être authentique, c’est regarder son imperfection, ses ombres avec lucidité et sans complaisance, sans dureté non plus, sans jugement. Accepter d’être qui je suis comme je suis et laisser mon être vrai avancer sur mon chemin de la vie.

S’accepter c’est se réconcilier avec soi, c’est aussi accepter les trésors cachés qui se tapissaient à l’ombre de nos auto-jugements, de nos saboteurs internes, de nos manques d’estime ou de confiance. C’est oser être différent ou plus justement être singulier et incarner cette singularité au quotidien.

J’ai pris le temps d’aller à la rencontre de qui je suis, de ma lumière et surtout de mon ombre et j’ai choisi d’intégrer les différentes facettes de ma personnalité dans une activité professionnelle. Et c’est comme cela qu’Harmonya est née.

Qu’est-ce donc qu’Harmonya? Alors je vous ai promis d’être brève, attention c’est parti, top chrono :

« Harmonya c’est une séance de micro-coaching dans laquelle vous explorez vos modes de fonctionnement au travers des archétypes divins de la mythologie grecque  et/ou durant laquelle vous aurez exploré une problématique au travers d’un tirage de tarot projectif et introspectif.

Harmonya c’est aussi des ateliers en groupe où la créativité, l’intuition et  la conscience collective éclairent le chemin de chacun.e des particpant.e.s

Et enfin, Harmonya, c’est la possibilité de recevoir des guidances à distance ou par mail (parce que si toi aussi tu es introverti.e comme moi, tape des mains ;-)) ou d’avancer seul sur son chemin à l’aide des manuels d’auto-coaching et des guides de découverte des outils que je propose»

Efficace non ? J’ai décidé de faire fi des petites voix dans ma tête qui me répétaient « m’enfin, ce n’est pas un vrai travail, ça… t’as pas envie de grandir un peu et d’être sérieuse, comme tout le monde »… maintenant je leur réponds qu’elles se trompent, qu’Harmonya c’est une passion que je veux partager, un rêve que je veux réaliser et un désir profond de prouver qu’être soi est la clé de l’accomplissement !

Une dernière chose, pourquoi «Harmonya». L’harmonie est importante pour moi et je voulais que cela ressorte dans le nom de mon activité. Je suis partie sur Harmonia, j’aimais bien sauf que le nom de domaine était déjà réservé, c’est bête non ? Il restait Harmonya, avec un i grec… j’ai pris cela comme un signe de l’univers pour me confirmer que je suis sur le bon chemin.

Pin It on Pinterest